Cinevor - quand le ciné devient illimité

mardi 11 avril 2017

La critique de : La vengeresse

vengeresse

 

La vengeresse

Sortie le : 05 avril 2017 

 

Note générale: 3.7/5
------------
Scénario: 3.25/5 // Mise en scène: 3.5/5 // Originalité: 5/5 // Son: 3.5/5 // Première impression: 3.25/5
------------
Un film d'animation assez particulier. Volontairement imparfait visuellement (c'en est même un peu choquant tellement c'est moche par moment mais ça a son charme), l'ambiance qui se dégage est assez plaisante, jonglant entre un humour léger et rarement trop pesant et une violence à la eighties plutôt gentillette, le tout planté dans un univers US bien marquant (catcheurs, hell's angel, drogue...). On passe un bon moment durant cette histoire de vengeance et de chasseurs de tête dans l'ensemble mais un léger manque de rythme se fait tout de même sentir.

Posté par Cinevor à 22:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


vendredi 7 avril 2017

La critique de : Fantastic Birthday

fan

Fantastic Birthday

Sortie le : 22 mars 2017


Note générale : 3.9/5
----------
Scénario: 3.5/5 // Mise en scène: 4.5/5 // Originalité: 3.75/5 // Son: 4/5 // Première impression: 3.75/5
----------
Un teen-movie assez classique au premier abord dans son scénario mais qui se démarque par de très bons effets visuels, une bande son réussie et un choix scénaristique très osé durant la deuxième moitié. Un petit arrière gout de Wes Anderson mais jamais dans le plagiat, Fantastic Birthday trouve dès le début sa touche personnelle et dévoile une originalité propre au travers d'un thème extrêmement vu et revu (l'adolescence). Un premier film réussit pour cette réalisatrice jusqu'alors inconnue (Rosemary Myers).

Posté par Cinevor à 08:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 4 mars 2017

La critique de : T2 Trainspotting

trainspotting_2

T2 Trainspotting

Sortie le 1er mars 2017

Ça y est, ils ont eu le culot de tenter le coup : Trainspotting 2 vient de sortir sur le grand écran. Comme toujours avec les suites de bons films, on peut redouter autant qu’espérer. Le premier film était et restera un excellent film, dramatiquement puissant et très accrocheur, avec des aspects très noirs. Après avoir bien perdu mon temps devant cette suite au manque affligeant d'intensité, je ne peux que crier au scandale. Scandale que d'avoir perdu toute l'empathie que le premier opus avait gagné pour sa brochette de personnages. Scandale d'avoir joué de facilité en éclaboussant le scénario de tant de clins d’œil au premier film qui n'apportent plus ou moins rien ici, juste pour attirer les fans. Scandale encore pour Danny Boyle qui signe ici une réalisation très quelconque, là où le premier Trainspoting regorgeait d'originalité dans ses effets.
 
Ce film est mou, ce film est fade, l'énergie des acteurs s'est amoindrie avec les années et l'intrigue est sans intérêt. De plus, un autre point fort du premier film est parti à la dérive : la bande son n'est définitivement pas du même acabit, reprenant à la va vite deux des morceaux cultes de Trainspotting. On se demande fréquemment quand le film commence et bien vite on veut sortir de la salle pour échapper à tant d'ennui. Danny Boyle signe une oeuvre facile et sans ambitions, tentant par moments un petit effet spécial quelconque pour justifier le déplacement. Sans doute qu'après tant d'années à entendre des fans lui dire qu'il FAUT une suite à son chef d'oeuvre, il aura fini par se dire qu'un peu de pognon, ça ne se refuse pas. Réalisée par n'importe qui d'autre, cette oeuvre serait passée en direct dvd. A quand un Petits meurtres entre amis 2, tant qu'on y est ?!

 

 

Note : 2.15 / 5

Posté par Cinevor à 15:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 24 janvier 2017

La critique de : Premier contact

387734

Premier contact (Nom original : Arrival)

Sortie le 7 décembre 2016

Denis Villeneuve nous offre une vision réaliste du thème déjà tellement exploité de l'arrivée sur Terre des extraterrestres et des réactions que les hommes pourraient avoir à cette occasion. Un thème un peu banal donc mais qui se retrouve ici abordé d'une approche intéressante, centrée sur la question de la communication et du langage. Le film est assez crédible et fort bien réalisé mais quelques éclaircissements auraient tout de même été les bienvenus : l'essentiel à la compréhension du film est au rendez-vous mais on n'en saura au final que peu à mon gout sur la raison réelle de la présence de ces extraterrestres ni sur certains paradoxes finaux. D'autre part, la présence du physicien (incarné par Jeremy Renner) apparaît bien vite peu exploité. Ne servant à peu prés à rien durant les trois-quart du film, il laisse la part belle au personnage principal pour lequel il servira principalement de soutient moral.
 
Pas tout à fait parfait donc, Premier contact n'en est pas moins très bon et assez rafraîchissant dans son point de vue et mérite que l'on ne s'attarde pas trop sur ses petits défauts. Denis Villeneuve signe ici une oeuvre honnête et intelligente de science-fiction qui ouvre à quelques réflexions philosophiques profondes. On retiendra également une très bonne bande-son de Johann Johannsson.

 

 

Note : 3.75 / 5