Affiche-Les-Gardiens-de-la-Galaxie-2

 Les gardiens de la galaxie Vol. 2

Sortie le : 26 avril 2017 

 

Note générale: 4/5
------------
Scénario: 3.5/5  //  Mise en scène: 4/5  //  Originalité: 3.75/5  //  Son: 5/5  //  Première impression: 3.75/5

------------

Trois ans après l'énorme succés de 2014, l'inévitable suite aux aventures de cette équipe haute en couleur débarque sur nos grans écrans (d'autant plus inévitable pour un film de l'univers Marvel). Le casting principal est de nouveau composé par Chris Pratt, Zoé Saldana, Dave Bautista et Bradley Cooper (pour Groot franchement, Vin diesel ou un autre...). Tous jouent très bien leur rôle, le doublage de Rocket Racoon étant en particulier vraiment réussi.

La bande son du premier opus avait énormément contribué à la réussite du film, marquant le public par une sélection de chansons rétros bien choisies qui contribuaient à la compréhension de l'univers du personnage de Peter Quill et, au travers de cela, à l'empatie que les spectateurs lui auront porté (c'était vraiment bien vu). Dans cette suite, le concept rétromusical est repris mais, étrangement, n'emporte pas autant.

Autre point qui avait permis la belle réussite du premier film : l'humour. Assez bien dosé, il est néanmoins ici plus présent qu'auparavant. C'est justement ce qui déssert un peu ce Volume 2. En effet, quand la première aventure balancait des vannes et des gags au beau milieu de ses scènes d'actions, le second film cherche à aller plus loin en plaçant parfois des scènettes plutôt inutiles à l'intrigue centrale.

Mais initialement la grande force venait surtout du rythme scénaristique. Les gardiens de la galaxie nous portait plus ou moins continuellement au travers de nombreux lieux, rencontrer de nombreux personnages, affronter un vilain par ici ou un autre par là. On se sentait porté continuellement de l'avant. Et c'est sans aucun doute là que Volume 2 perd en force sur le premier volet. L'équipe va de nouveau vivre des aventures surprenantes et très variées mais pour certaines raisons le rythme est désormais un peu plus posé. On conserve le concept du "j'ai un méchant au cul" mais de façon plutôt anecdotique étant donné, déjà, que cette fois ci les gardiens de la galaxie n'ont pas affaire à un ennemi de la trempe de Thanos (même si le danger reste bien réel). L'autre raison principale est que l'intrigue va se centrer principalement sur Peter ("encore heureux, c'est le héro" me direz-vous ?) qui passera une bonne partie du film à glander dans son coin dans une éspèce de quête identitaire ("ah oui, bon ok"). Une grande partie du film se retrouve alors amoindrie dans son rythme et, bien que Rocket rattrape un peu le coup, le film se traine un peu.

On regrettera un peu aussi la finalement pas si grande puissance du gros méchant qui en y réflechissant bien pouvait aller un peu plus loin ainsi que ses raisons d'agir peut-être un peu trop simplistes.

Vraiment pas mauvais malgré toutes ces critiques, Les gardiens de la galaxie Vol.2 reste un bon divertissement qui m'a bien fait rire par moments, avec des scènes d'action excellentes (la scène d'introduction par exemple) et des effets spéciaux costauds (même si en de rares moments le fond vert se laisse un peu ressentir). Si cet opus est un peu moins efficace que le premier il faut tout de même lui accorder que le premier avait l'avantage de la surprise et de la découverte. De plus, cet épisode à le mérite de ne pas simplement reproduire ce qui avait déjà été fait et d'apporter une pierre à l'édifice scénaristique de ses personnages (en revanche à peu près rien de particulier concernant l'univers Marvel). Un film pas immanquable mais qui tient ses promesses et qui s'avère être autant que le premier film un très bon moment d'autodérision.