affiche mviedecourgette

 

Ma vie de Courgette

Sortie le 19 octobre 2016

La vie du petit Courgette bascule le jour où sa maman bourrée et colérique s'explose la tête au bas de l'escalier. Le pauvre petit se retrouve illico-presto à l'orphelinat, totalement désemparé, ou il y fera la rencontre d'autres gamins tristous.

Non, non, ne fuyez pas juste à cause du nom du personnage principal ! Déjà ce n'est qu'un pseudonyme mais surtout cette oeuvre mérite le détour et sur bien des points.

En premier lieu, le visuel évidemment, est très coloré et original, soutenu par une animation vraiment bonne en stop-motion, dans un style pâte à modeler (ou du moins quelque chose qui s'en rapproche). On accroche normalement en 30 secondes. Ensuite la bande son, très agréable, portée par des morceaux chantés ("salut à toi" des Béruriers noirs, "le vent nous portera" reprise de Sophie Hunger du morceau de Noir désir). Autre petit plus du film, quelques plans contemplatifs du ciel parsemant l'ensemble de l'oeuvre, permettant de se poser en toute simplicité au sein de l'histoire.

De plus, au delà d'un aspect très innocent qui plaira fortement au jeune public, Ma vie de Courgette met en place de très nombreux éléments sombres, et même TRES sombres (il n'y a qu'à regarder les cinq premières minutes avec la mort de la maman de Courgette pour s'en rendre compte). Il y a ici une violente fracture adultes / enfants : les enfants vont se prendre de plein fouet les aspects négatifs de l'univers des adultes de leurs familles sans toutefois en comprendre entièrement les enjeux. Mais le film n'est pas si manichéen et les adultes de l'orphelinat offrent une vision différente. De plus Ma vie de Courgette ne prend pas les gosses pour des andouilles stupides puisque ici est mise en avant leur compréhension des choses à leur manière et la profondeur de leurs sentiments.

Des personnages intéressants donc, capables de réflexion et d'évolution et pour lesquels on veut connaitre le passé et savoir ce qu'il adviendra d'eux.

Bien que tout de même axé pour les plus jeunes, ce petit film à le génie de ne durer qu'1h06mn et parvient donc à maintenir l'intérêt de son public adulte jusqu'au bout au travers de son intrigue qui aurait pu ennuyer sur une durée plus classique de 1h30mn mais qui est au final simplement rafraichissante.

Un film que je m'étais juré de ne pas voir mais qui vaut en fait vraiment le détour.

 

 

Note : 4/5